Aucun regrets

Le 31 Décembre 2012

Bonne année à tous.....



Un jour, nous ferons le pas inévitable et nous passerons de cette sphère mortelle à la demeure suivante. Un jour, nous regarderons rétrospectivement notre vie et nous nous demanderons si nous aurions pu être meilleurs, prendre de meilleures décisions ou utiliser notre temps avec plus de sagesse.
Pour éviter quelques-uns des plus grands regrets de la vie, il serait sage de prendre quelques résolutions aujourd’hui. Donc :
  1. Décidons de passer plus de temps avec nos êtres chers.
  2. Décidons de nous efforcer avec plus d’ardeur de devenir la personne que Dieu veut que nous soyons.
  3. Décidons de trouver le bonheur quelle que soit notre situation.
C’est mon témoignage qu’on peut éviter bon nombre de regrets futurs les plus profonds en suivant le Sauveur aujourd’hui. Si nous avons péché ou commis des erreurs – si nous avons fait des choix que nous regrettons maintenant – il y a le don précieux de l’Expiation du Christ, par lequel nous pouvons obtenir le pardon. Nous ne pouvons pas revenir en arrière et
changer le passé, mais nous pouvons nous repentir. Le Sauveur peut essuyer nos larmes de regret et enlever le fardeau de nos péchés. Son Expiation nous permet de laisser le passé derrière nous et d’aller de l’avant avec les mains innocentes et le cœur pur, ayant la détermination de faire mieux et de devenir meilleurs.


Oui, cette vie passe vite, nos jours semblent s’estomper rapidement....nous devons commencer aujourd’hui à marcher sur cette voie éternelle ; nous ne pouvons pas perdre un seul jour.


Plus nous nous consacrons à la recherche de la sainteté et du bonheur, moins nous risquons de nous trouver sur le chemin des regrets. Plus nous comptons sur la grâce du Sauveur, plus nous sentirons que nous sommes sur la voie que notre Père céleste a prévue pour nous.


Dieter F. Uchtdorf, Deuxième conseiller dans la Première Présidence


Notre chemin de Damas

Le 29 Décembre 2012


N’attendons pas trop longtemps sur notre chemin de Damas, mais allons courageusement de l’avant avec foi, espérance et charité, et nous aurons la bénédiction d’avoir la lumière que nous recherchons tous sur le chemin des vrais disciples.




La vérité est que les personnes qui cherchent diligemment à apprendre qui est le Christ finiront par le connaître. Elles recevront personnellement un portrait divin du Maître, bien qu’il vienne le plus souvent sous la forme d’un puzzle, un morceau à la fois.


Chaque morceau peut ne pas être facilement reconnaissable ; on peut ne pas voir clairement quelle est sa place dans l’ensemble. Chaque morceau nous aide à voir un peu plus clairement l’ensemble de l’image. Finalement, quand suffisamment de morceaux ont été assemblés, nous reconnaissons la grande beauté de l’ensemble. Puis, en repensant à notre parcours, nous voyons que le Sauveur est bien venu avec nous, pas tout d’un coup, mais discrètement, en douceur, presque imperceptiblement.


C’est ce qui peut nous arriver si nous avançons avec foi et n’attendons pas trop longtemps sur le chemin de Damas.



Dieter F. Uchtdorf
, Deuxième conseiller dans la Première Présidence de l’Église de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours



Croyez, obéissez et persévérez.

Le 28 Décembre 2012



Il n’est pas de brouillard si épais, de nuit si noire, de vent si fort, de marin si perdu que la lumière du phare ne puisse le secourir. Il nous fait signe à travers les tempêtes de la vie. Il appelle : « Voici le chemin qui mène à la sécurité. Voici le chemin vers ton foyer. » Il envoie des signaux lumineux facilement discernables et qui ne trahissent jamais. Si vous les suivez, ils vous ramèneront dans votre foyer céleste......Des choses merveilleuses et glorieuses vous attendent pour peu que vous croyiez, obéissiez et persévériez.


Thomas S. Monson

Un moment pour célébrer Sa naissance

Le 26 Décembre 2012

“Noël est un moment pour les familles et pour se remémorer la naissance de Jésus Christ”,

a déclaré mercredi Elder L. Tom Perry du Collège des Douze Apôtres de l’Eglise de Jésus Christ des Saints de Derniers Jours pendant le déjeuner de Noël de la section Management Societal du Lac Salé de BYU, qui se tenait dans une salle de bal de l’hôtel Little America. 

“Nous vivons dans une nation chrétienne, et cette période de l’année voit la plupart d’entre nous se tourner vers le Nouveau Testament pour lire l’histoire réelle de la mission dans la condition mortelle de notre Seigneur et Sauveur”, a-t-il dit. “C’est la période où nous célébrons sa naissance.


S’appuyant sur les récits de la naissance du Sauveur dans les Evangiles de Mathieu et Luc, Elder Perry a partagé des éléments sur la trame du récit et quelques unes de ses visions personnelles.


“Selon les explications de Mathieu, nous pouvons voir qu’il a senti que notre héritage est important, tel un guide pour nous en ce moment et aussi dans le futur”, a-t-il poursuivi. “Nous affrontons les mêmes difficultés aujourd’hui contrairement à ceux qui pourrait penser que notre héritage du passé est inadapté dans le monde d’aujourd’hui. Je vois aujourd’hui beaucoup d’indices dans notre nation de ceux qui peuvent penser que notre religion n’a pas été une bénédiction majeure pour notre nation à travers le temps.



Elder Perry a enseigné que les activités et traditions familiales peuvent être un phare pour le reste du monde, un exemple de comment vivre pour mériter les bénédictions de choix du Christ, avoir une vie paisible et harmonieuse jusqu’au jour où Il reviendra pour juger et régner.


“Qu’ainsi, à nouveau, les cloches de Noël sonnent, que la belle musique remplisse l’air, que le message de Noël pénètre nos cœurs et nos âmes de tout ce qui nous rapproche de notre Sauveur en cette occasion glorieuse,” a conclu Elder Perry. “Les témoins successifs ont attesté que cet évènement miraculeux et considérable est advenu. ... C’est l’évènement le plus célébré de toute l’histoire de l’humanité, la naissance de notre Seigneur et Sauveur, le seul enfant autorisé à venir sur Terre avec une double citoyenneté – l’une des cieux et l’autre de la terre – lui permettant ainsi d’avoir pouvoir sur la mort à travers son sacrifice expiatoire qui octroie le même don de l’immortalité à tous ses enfants.”



(Publié par DeseretNews - Traduit par Sylvie)





Joyeux Noël

Le 25 Décembre 2012




Cette saison joyeuse nous apporte à tous une quantité de bonheur qui correspond à la mesure dans laquelle nous avons tourné notre esprit, nos sentiments et nos actes vers le Sauveur, dont nous fêtons la naissance.


Il n’y a pas de meilleur moment que maintenant, cette saison même de Noël, pour nous reconsacrer tous aux principes enseignés par Jésus-Christ. Que ce soit un temps qui illumine les yeux des enfants et met du rire sur leurs lèvres. Que ce soit un temps pour éclairer la vie de ceux qui vivent dans la solitude. Que ce soit un temps pour rassembler notre famille, pour nous sentir proches de ceux qui nous sont proches et aussi de ceux qui sont absents.


Que ce soit un temps de prières pour la paix, pour la préservation de principes libres et pour la protection des êtres qui sont loin de nous. Que ce soit un temps pour nous oublier et trouver du temps pour les autres. Que ce soit un temps pour abandonner ce qui n’apporte rien et pour mettre l’accent sur les vraies valeurs. Que ce soit un temps de paix parce que nous avons trouvé la paix dans les enseignements du Seigneur.
Et surtout, que ce soit un temps pour nous rappeler la naissance de notre Sauveur, Jésus-Christ, afin de prendre part aux chants des anges, à la joie des bergers et à l’adoration des mages.


Mes frères et sœurs, puisse l’esprit d’amour qui apparaît avec Noël remplir notre foyer et notre vie et s’y attarder longtemps après que l’arbre sera dégarni et les lumières rangées pour l’année suivante.


Thomas S. Monson

Service et Amour....le vrai esprit de cette saison...

Le 24 Décembre 2012


La manière du Seigneur d’aider les personnes qui ont des besoins temporels nécessite des gens qui, par amour, ont consacré leur personne ainsi que ce qu’ils ont à Dieu et à son œuvre
.


....Puisse le Seigneur vous accorder la bénédiction de voir les fruits de vos efforts dans le bonheur des personnes que vous avez aidées et avec qui vous avez aidé pour le Seigneur.






La puissance du Saint Esprit

Le 23 Décembre 2012


« Et lorsque vous recevrez ces choses, je vous exhorte à  demander à Dieu, le Père éternel, au nom du Christ, si ces choses ne sont pas vraies; et si vous demandez d’un cœur sincère, avec une intention réelle, ayant foi au Christ, il vous en manifestera la vérité par le pouvoir du Saint-Esprit ».
Moroni 10 :4 - Livre de Mormon




Pour que nous soyons forts  et résistants à toutes les forces qui nous tirent dans la mauvaise direction ou à toutes les voix qui nous encouragent à prendre le mauvais chemin, nous devons avoir notre propre témoignage. Que vous ailliez entre 12 ans ou 112 ans ou n’importe quel âge entre les deux, vous pouvez savoir par vous-même que l'Évangile de Jésus-Christ est vrai.


Lisez le Livre de
Mormon. « Sondez ses enseignements. Demandez à notre Père Céleste s’il est vrai, nous avons la promesse que «si vous  demandez d'un cœur sincère, avec une  intention réelle, ayant foi au Christ, il nous en manifestera la vérité par la puissance du Saint Esprit ». 


Thomas S. Monson,
  « Ne craignez pas d’être seul », Conférence Générale d’octobre 2011.



(Publié par LDS ChurchNews - Traduit par Sandrine)





La portée divine de l'amour du Christ

Le 19 Décembre 2012


Aussi tard qu’il soit pour vous dans votre esprit, quel que soit le nombre d’occasions que vous pensez avoir manquées, quel que soit le nombre d’erreurs que vous pensez avoir commises ou les talents que vous croyez ne pas avoir ou la distance que vous croyez avoir mise entre vous et votre foyer, votre famille et Dieu, je témoigne que vous n’êtes pas hors de la portée divine de son amour. Il ne vous est pas possible de tomber plus bas que là où brille la lumière infinie de l’expiation du Christ.

Jeffrey R. Holland

Qu’est-ce que j’y gagne ?

Le 18 Décembre 2012


William R. Radford a dit un jour : « De toutes les influences qui poussent les hommes à choisir le mal, c’est sans contredit l’égoïsme qui est la plus forte. Quand l’égoïsme règne, l’Esprit du Seigneur est absent. Les talents ne sont pas exploités, les besoins des pauvres ne sont pas satisfaits, les faibles ne sont pas fortifiés, les ignorants ne sont pas instruits et les égarés ne sont pas récupérés. »



Le Sauveur nous rappelle : « Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera. » L’un des paradoxes de la vie est que celui qui aborde tout en se demandant « qu’est-ce que j’y gagne ? » obtiendra sans doute de l’argent, des biens et des terres, mais perdra en fin de compte la plénitude et le bonheur dont jouit une personne qui fait profiter généreusement les autres de ses talents et de ses dons.


Le service le plus grand et le plus épanouissant que nous puissions rendre est le service du Maître. Le plus enrichissant dans la vie est de rendre service aux autres sans se laisser obséder par le souci de ce qu’on a à y gagner.....
James E. Faust




Voir Noël avec un regard neuf

Le 17 Décembre 2012



Noël est un moment où nous souvenir du Fils de Dieu et où renouveler notre détermination à prendre son nom sur nous. C’est un moment où réévaluer notre vie et examiner nos pensées, nos sentiments et nos actes. Faites-en un moment de souvenir et de gratitude, et en un moment de pardon. Faites-en un moment où méditer sur l’expiation de Jésus-Christ et sur sa signification pour chacun de nous personnellement. Faites-en spécialement un moment où vous renouvelez votre engagement de respecter la parole de Dieu et d’obéir à ses commandements. En faisant cela, nous l’honorons beaucoup plus que nous ne le pourrions jamais avec des lumières, des cadeaux ou des fêtes.


Si nous cherchons ce qui ne va pas dans la période de Noël, nous le trouverons. Comme le Grinch, nous pouvons grommeler et nous plaindre, devenir froids et cyniques concernant ce que nous voyons autour de nous. Mais si nous cherchons le bien, nous pouvons voir cette période de l’année avec un regard neuf et, pourquoi pas, avec un regard d’enfant.

Dieter F. Uchtdorf "Voir Noël avec un regard neuf," , (8 Décembre 2010)


Le choeur du Tabernacle Mormon - L'esprit de Noël

Le 16 Décembre 2012





Le merveilleux esprit de Noël partagé en musique par le Chœur du tabernacle Mormon et Brian Stokes Mitchell.

Notre don à Dieu

Le 13 Décembre 2012



Le plan de notre Père céleste contient l’expression la plus sublime de l’amour véritable. Tout ce qui nous est cher, notre famille, nos amis, notre joie, notre connaissance, notre témoignage, disparaîtrait s’il n’y avait pas notre Père et son Fils, le Seigneur Jésus-Christ. La pensée, l’écrit le plus merveilleux de ce monde, est l’énoncé de cette vérité divine : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »


Ce précieux Fils, notre Seigneur et Sauveur, a expié nos péchés et ceux de tous. Au cours de cette nuit mémorable de Gethsémané, ses souffrances étaient si grandes, son angoisse si dévorante, qu’il supplia : « Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. » Plus tard, sur la croix cruelle, il est mort pour que nous vivions, et que nous vivions éternellement. Avant le matin de la résurrection, il y avait eu la douleur, la souffrance, conformément au plan divin. Avant Pâques, il fallait qu’il y ait une croix. Le monde n’a jamais vu de plus grand don, n’a jamais connu d’amour plus durable.

Néphi nous explique notre mission :
« C’est pourquoi, vous devez marcher résolument, avec constance dans le Christ, ayant une espérance d’une pureté parfaite et l’amour de Dieu et de tous les hommes… si vous marchez résolument, vous faisant un festin de la parole du Christ, et persévérez jusqu’à la fin, voici, ainsi dit le Père : Vous aurez la vie éternelle.
« Et maintenant, voici… tel est le chemin ; et il n’y a aucun autre chemin ni aucun autre nom donné sous le ciel par lequel l’homme puisse être sauvé dans le royaume de Dieu. »


Je termine par les paroles d’un prophète vénéré, Harold B. Lee (1899-1973) :
« La vie est le don de Dieu à l’homme. Ce que nous faisons de notre vie est notre don à Dieu. »



Notre foi et obéissance en Jésus-Christ

Le 10 Décembre 2012

Votre foi en Jésus-Christ et votre obéissance à ses commandements fortifieront votre personnalité.


Votre bonheur sur la terre ainsi que votre salut éternel requièrent de nombreuses bonnes décisions, dont aucune n’est difficile à prendre. Ensemble, ces décisions forgent une personnalité résistant aux influences corrosives du péché et de la transgression. Une personnalité noble est comme une porcelaine de prix faite avec foi de matières premières de choix, fabriquée avec attention par des actes constants de justice et cuite au four édifiant de l’expérience. C’est un objet d’une grande beauté et d’une valeur inestimable. Et cependant, elle peut être brisée en un instant par la transgression et sa reconstruction nécessitera un long et douloureux effort. Quand elle est protégée par la maîtrise de soi, une personnalité juste dure toute l’éternité.


Les biens matériels ne produisent pas par eux-mêmes le bonheur, la satisfaction et la joie de l’épanouissement sur la terre. Ils ne nous conduisent pas non plus à l’exaltation. C’est la noblesse de caractère, cette force et cette conviction intérieures tissées par d’innombrables décisions justes, qui donne son sens à la vie. Une vie constante de justice produit une force intérieure qui peut être à jamais résistante à l’influence corrosive du péché et de la transgression. Votre foi en Jésus-Christ et votre obéissance à ses commandements fortifieront votre personnalité. Elle est une mesure de ce que vous devenez. Elle est la preuve de la bonne utilisation de votre temps sur terre en cette période d’épreuve mortelle.


Richard G. Scott du Collège des douze apôtres de l’Église de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours


L'apôtre Neil L. Andersen visite les saints de France

Le 5 Décembre 2012

« Même si nous ne voyons pas la finalité de tout ce qui se produit dans nos vies, particulièrement les choses qui semblent injustes, nous devons savoir, comme l'aveugle guéri par le Christ : "Je sais une chose : j'étais aveugle et maintenant je vois. »


C'est dans la langue de Molière que l'apôtre Neil L. Andersen s'est adressé aux membres des pieux de Bordeaux et Toulouse,  du pieu de Lyon, des deux pieux parisiens et pour finir du pieu d'Angers et du district de Lorient. Il a rencontré également les missionnaires des missions de Lyon et de Paris.


Son périple de dix jours a commencé les 10 et 11 novembre par la conférence d’automne du pieu de Bordeaux, où l'on a commémoré le vingtième anniversaires de sa création, le 24 mai 1992.  Neil L. Andersen, membre du collège des Douze, ancien président de la mission de Bordeaux (1989-1992), était accompagné de Patrick Kearon, Soixante-dix et 1er conseiller dans la présidence de l’interrégion, de Blake Marshal Roney, président de la mission de Lyon.

S’exprimant dans un très bon français, l’Apôtre, sa femme et ses enfants, ont évoqué avec émotion leurs souvenirs, bénédictions et miracles dans la région de Bordeaux, lors de la session du samedi soir.


Les jeunes gens et jeunes filles du pieu ont ensuite offert un spectacle musical remarquablement illustré sur le thème « Faisons briller la lumière du Christ ». Un moment de partage empreint d’amour. 

Après avoir chaleureusement remercié les jeunes pour la qualité de leur présentation de la veille et invité leurs parents et dirigeants à aider la jeunesse à être forte et fidèle, Neil Andersen a souligné l’importance d’être une lumière pour autrui en cultivant son  témoignage du Christ, en lisant les Écritures et en les appliquant, de manière à toujours bénéficier de la miséricorde et de la grâce du Christ.
Pour finir, il a béni l’assemblée et plus  particulièrement la jeunesse pour qu’elle soit une lumière pour le monde.


Durant ce merveilleux week-end de conférence, l’amour et la gentillesse de frère et sœur Andersen ont profondément touché les sept-cents membres et amis présents.


Le mardi 13 novembre, après les missionnaires de la misson de Lyon, c'était quatre-cents personnes qui étaient attendues à Villeurbanne pour rencontrer Elder Andersen. Elles furent près du  double (sept-cent treize membres et amis). Pourtant, la réunion a eu lieu un soir de semaine et certains membres ont fait deux heures et demie de route dans un sens, puis dans l'autre, avec de jeunes enfants qui allaient à l'école le lendemain. C'est sans doute cet esprit de sacrifice qui a permis un déversement abondant de l'Esprit du Seigneur sur l'assemblée.

Neal L. Andersen, du collège des Douze, a rappelé quelques principes du bonheur en couple et en famille. Il  a aussi enseigné que même si nous ne voyons pas la finalité de tout ce qui se produit dans nos vies, particulièrement les choses qui semblent injustes, nous devons savoir, comme l'aveugle guéri par le Christ : "Je sais une chose : j'étais aveugle et maintenant je vois."


Il a alors rendu un puissant témoignage du Christ, qui a fait ressentir à ceux qui étaient présents l'intimité de ses relations avec le Sauveur. Puis il a prononcé une bénédiction apostolique qui restera comme une ancre de foi pour les membres qui l'ont entendu. Il les a bénis pour qu'avec la foi, la prière et un désir de partager l'Evangile, ceux qui aiment Dieu et qui veulent faire alliance viennent vers eux et les trouvent.....


Compte rendu intégrale
de la visite de l'Apôtre Neil L. Andersen en France.




Veillée de Noël 2012 de la Première Présidence

Le 3 Décembre 2012

Découvrez la veillée de Noël 2012 de la Première Présidence de l'Eglise de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours.

Un merveilleux moyen de débuter cette merveilleuse saison et ressentir l'esprit de Noël.